La table de Vigenère 
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A
C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B
D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C
E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D
F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E
G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F
H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G
I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H
J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I
K L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J
L M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K
M N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L
N O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M
O P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N
P Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O
Q R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P
R S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q
S T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R
T U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S
U V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T
V W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U
W X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V
X Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W
Y Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X
Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y

C’est un carré divisé en 676 cases dans lesquelles les lettres de l’alphabet sont disposées comme dans une table de Pythagore avec cette différence que quand on est arrivé à Z on fait suivre à A et la suite sans interruption. 

Utilisation pour le chiffrement

Utiliser les colonnes pour les lettres du mot clé et les lignes pour celles du message. Ainsi, pour chiffrer avec le mot-clé LETTRE le message « Il est important de… » : 

Poser la pointe du crayon sur la colonne signalée en haut par un L, 
descendre jusqu’à la ligne au début de laquelle se trouve la lettre I.
À l’intersection des deux, prendre la lettre chiffrée T 

Continuer ainsi pour toutes les lettres du message, la seconde lettre du message L, étant dans la colonne de la deuxième lettre du mot-clé...

Pour le déchiffrement

Faire l’opération inverse. On prendra la colonne qui commence par la première lettre du mot clé (L) et on descendra jusqu’à ce qu’on rencontre la première lettre du message chiffré. Suivant alors la ligne sur la gauche, on aboutira à la dernière lettre qui est celle du texte en clair.

RETOUR